Témoignage d'Aurélien Fussel - Alstom - Entreprise Ouverte
8920
post-template-default,single,single-post,postid-8920,single-format-standard,mkd-core-1.0.2,ajax_updown,page_not_loaded,,onyx-ver-1.9,vertical_menu_enabled, vertical_menu_left, vertical_menu_width_290,vertical_menu_background_opacity_over_slider vertical_menu_background_opacity_over_slider_on,vertical_menu_background_opacity,side_menu_slide_from_right,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Témoignage d’Aurélien Fussel – Alstom

Témoignage d’Aurélien Fussel – Alstom

 

Bonjour Monsieur Fussel, pouvez-vous nous présenter votre fonction chez Alstom ?

Je suis Additive Manufacturing senior expert. Je participe au déploiement de l’impression 3D au sein du constructeur ferroviaire français Alstom, sur le site de Petite-Forêt près de Valenciennes, situé dans le département du Nord. Le but est de fabriquer des pièces plastiques et métalliques, imprimées 3D, en série pour nos trains, à l’horizon 2019.

 

Depuis quand exercez-vous cette fonction et sur quel type de projets êtes-vous amené à intervenir ?

Je travaille au sein du Center Of Excellence for Interiors (CoEI) depuis 12 mois et depuis bientôt 10 ans dans le ferroviaire. Cette entité est responsable de la conception, industrialisation et du premier montage des équipements comme les plafonds, luminaires, barres et aménagements intérieurs de tous les trains Alstom, du tramway aux trains à grande vitesse, ainsi que les trains régionaux et métros. Le but est de rendre “l’Expérience passager” la plus attrayante et confortable pour nos clients dans le monde entier.

 

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous intéresser à l’impression 3D ?

Je suis passionné par les technologies et l’innovation depuis mon plus jeune âge. Depuis 2010, date à laquelle j’ai vu pour la première fois une imprimante 3d, je n’ai cessé d’acquérir les compétences, le réseau et l’expérience nécessaires pour permettre de promouvoir, former et développer la fabrication additive. Je vais vous faire une confidence, j’ai commencé par modéliser puis imprimer un pied de ma valise neuve… pour éviter de la jeter. Cela m à montrer l’efficacité et la robustesse de ce nouvel outil de fabrication.

 

Sur quels projets avez-vous eu recours à la fabrication additive ?

Les outillages et les pièces de rechange sont les sujets gagnants et rentables pour commencer à inoculer le virus de l’impression 3D. Des pièces de série, pour les trains à grandes vitesse et les métros sont en cours de développement.

 

Pièces de garnissage imprimées en 3D pour TGV - copyright © ALSTOM

Pièces de garnissage imprimées en 3D pour TGV – copyright © ALSTOM

 

Extracteur d’air imprimées en 3D pour métro - copyright © ALSTOM en 3D

Extracteur d’air imprimées en 3D pour métro – copyright © ALSTOM

 

 

Qu’est ce que la fabrication additive a changé pour Alstom ?

Principalement le temps de réalisation a considérablement diminué. Les ingénieurs et techniciens osent tester une conception, l’imprimer et l’améliorer dans la foulée. Le retour sur investissement est rapide car les imprimantes fonctionnent en permanence. Le groupe a investi dans 14 imprimantes réparties principalement en Europe.

 

Pensez-vous qu’il est souhaitable d’être formé préalablement à l’impression 3D ?

La formation est la clé de la réussite. Je dirais même que l’on se doit de former simultanément plusieurs collègues, de différents services (études, industrialisation, logistique, après vente). Cela stimule l’émulation dans la recherche de designs imprimables, intégrant un maximum de fonctionnalités.

 

Comment voyez-vous l’avenir de la fabrication additive ?

C’est avant tout un nouvel outil, né au sein de la 4ème révolution industrielle, le monde du digital. Il est sûr que nombre de dirigeants et décideurs sont convaincus des atouts majeurs de cette technologie. En revanche, nombre d’entre eux ne savent pas exactement par quel sujet commencer et réaliser leur premier succès.

 

Je vous remercie Monsieur Fussel pour votre témoignage.

En espérant vous laisser une “bonne impression”… 3D ;)

 

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.