Témoignage de Félix Caudron - Entreprise Ouverte
8922
post-template-default,single,single-post,postid-8922,single-format-standard,mkd-core-1.0.2,ajax_updown,page_not_loaded,,onyx-ver-1.9,vertical_menu_enabled, vertical_menu_left, vertical_menu_width_290,vertical_menu_background_opacity_over_slider vertical_menu_background_opacity_over_slider_on,vertical_menu_background_opacity,side_menu_slide_from_right,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Témoignage de Félix Caudron

Témoignage de Félix Caudron

Bonjour Félix, pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Félix Caudron, designer en produit industriel. Je me suis mis en freelance. Suite à un DUT en Génie mécanique et productique, j’ai complété ma formation avec un Master 2 en Design produit à l‘Institut Supérieur de Design (ISD) de Valenciennes.

Depuis six ans, je vis à Paris, mais continue à venir régulièrement sur la métropole lilloise. Je travaille notamment pour des start-ups, des industriels et des agences de design.

 

Pouvez-vous nous dire en quoi consiste votre métier ?

Je fais beaucoup de choses différentes au quotidien :

  • je travaille dans le cadre de missions pour des agences de design à Paris sur tout type de conception de produits, aussi bien pour des produits médicaux, que des éoliennes ou encore des luminaires, par exemple,
  • je fais partie du jury des Janus de l’industrie, un label remis par l’Institut Français du Design,
  • je suis également consultant et formateur en impression 3D, pour des sociétés, des écoles ou encore dans le cadre du programme Réacteurs 3D.

 

Sur quel type de projet êtes-vous amené à intervenir ?

Cela dépend des clients, mais j’essaye d’intervenir sur un maximum de projets différents, pour ne pas me retrouver catalogué sur une famille de produit en particulier.

Voici quelques exemples de conception que j’ai été amené à faire : du mobilier urbain, du mobilier d’intérieur, des luminaires, des chaussures, des cafetières, des produits médicaux, des bijoux,…

 

Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous spécialiser dans l’impression 3D ?

Ce qui m’a donné envie de me spécialiser dans l’impression 3D a été de pouvoir prototyper instantanément, depuis chez moi, tout type de projets, et pouvoir vérifier la prise en main, les gabarits, les ajustements…

J’ai cherché alors la formation la mieux adaptée à mon projet et j’ai décidé de suivre le cursus de cinq jours proposé par Franck Rykaczewski.

 

J’avais eu une mauvaise expérience de l’impression 3D lors de mes études, mais une fois que j’ai vu le phénomène prendre de l’ampleur, je me suis dit cela pouvait être un vrai plus dans mon métier, et j’avais raison ;-)

 

Comment vous servez-vous de l’impression 3D au quotidien ?

Je me sers plus de mes connaissances de l’impression 3D que de l’impression 3D en tant que telle. Aujourd’hui, mon rôle de formateur et consultant consiste à transmettre mon savoir et d’amener mes clients, comme des élèves, vers le monde fantastique de la fabrication additive.

Mais ceci dit, je continue également d’imprimer régulièrement des projets en 3D pour présenter des prototypes à des clients ou pour valider des gabarits, par exemple.

 

Comment voyez-vous évoluer votre métier et l’impression 3D à l’avenir ?

Je vois l’impression 3D continuer à se développer, en étant plus rapide, plus précise, plus fiable, avec un nombre croissant de matériaux et de nouvelles technologies, du moins c’est ce que j’espère !

En ce qui concerne l’avenir de mon métier et pour la société, cela serait bien de pouvoir produire à nouveau en France, et l’impression 3D permettra peut-être de l’envisager à l’avenir.

 

Je vous remercie Félix pour votre témoignage.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.